Tuerie du diplomate italien au Nord-Kivu : « Cet acte méprisable montre la nécessité urgente de ramener la paix dans cette région » (Wilmès)

Publicité sponsorisée

Sophie Wilmès

Après avoir appris la disparition de ce diplomate Italien dans une mission humanitaire en territoire de Nyirangongo, Sophie Wilmès vice-première ministre belge, ministre fédérale des Affaires étrangères, des affaires européennes et du commerce extérieur a déclaré que cet acte montre la nécessité urgente de ramener la paix dans cette région.

« Cet acte méprisable montre la nécessité urgente de ramener la paix dans cette région. Trop de vies ont été perdues », a t-elle dit.

A en croire Sophie Wilmès, cette attaque est en violation du droit international.

Notons que c’était un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) qui a été attaqué par les miliciens.

 

J. NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée