Sud-Kivu : Un détenu meurt de suite de la famine à la prison centrale de Kabare (société civile)

Publicité sponsorisée

Bukavu-Prison prison centrale de Kabare

Après 5 jours de pénurie de la nouriture à la prison centrale de Kabare, au Sud-Kivu, la consequence n’a pas tardé.

Un détenu du nom de de Papy Mashimango est mort dans la nuit de lundi à ce mardi 26 mai 2020.

Cette information nous est livrée par Emmanuel Bengehya, président de la société civile dans ce territoire.

Il indique que la victime avait été transféré de Kamituga en territoire de Mwenga vers la prison de Kabare via Bukavu, mais serait originaire du Haut-Katanga.

L a société civile de Kabare alerte les autorités provinciales sur le risque de voir plusieurs déténus mourir car voici bientôt cinq jours sans que la prison ne soit approvisionner en nourritures et autres biens nécésaires comme les medicaments.

Lire aussi | Covid-19 : les prisons seront désengorgées dans les prochains jours (Eteni Longondo)

Notons que plusieurs maisons carcérales de la province sont en difficultés de manque de la nourriture.

S’il y a une accalmie actuellement à la prison centrale de Bukavu, par contre à Kabare, Kamituga et Uvira ce n’est pas le cas.

Il y a quelques jours, une évasion à rater à la prison d’Uvira suite à cette problématique.

Pascal DIGADIGA/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée