SUD KIVU: PALU et alliés exige l’application de l’arrêt du conseil d’État réhabilitant leurs députés provinciaux

Publicité sponsorisée

Palu Bukavu

Les militants et cadres du regroupement PALU et alliés sont descendus dans les rues de Bukavu ce mardi 27 août 2019, pour soutenir l’arrêt du conseil d’Etat proclamant élus trois de leurs candidats députés provinciaux dans les circonscriptions électorales de Walungu, Kabare et Bukavu.

Alors que la cour d’appel de Bukavu avait déjà vidé les questions de contentieux électoraux de l’élection du 30 décembre 2018, sur l’ensemble du territoire national. Le regroupement politique PALU et alliés dans la province du Sud-Kivu avait saisi le conseil d’État pour déplorer certaines irrégularités dans la décision de la CENI proclamant les élus dans la province du Sud-Kivu et le conseil d’État avait rendu plusieurs arrêts pour répondre à ceux qui se sentaient léser.

C’est ainsi, pour réclamer l’exécution des décisions du conseil d’État, le regroupement politique PAlU et alliés a organisé ladite marche pacifique dans la ville de Bukavu, pour soutenir l’arrêt du conseil d’Etat du 26 avril 2019 porte l’invalidation de deux élus du regroupement alternance 2018 alliés de l’UNC, et un du PPRD en faveur de ceux de PALU et alliés. Il s’agit de : Sylvanus Mushi Bonane, Domengo Lukera Leonard et Bahati Ntabaze Elysée.

Le PALU et alliés au Sud-Kivu se réjouit de ce jugement et a réitérer leur soutien aux institutions de la République. Ce regroupement politique, reste optimiste et affirme que ces élus seront rétablis dans leur droit car la justice élève une nation.

Pour Me Albert Jomba; coordinateur de la plate-forme PALU et alliés dans la province du Sud-Kivu, cette marche s’inscrit dans l’objectif de soutenir leurs camarades Sylvanius Mushi Bonane de la circonscription de la ville de Bukavu; Bahati Ntabaza Élysée pour la circonscription de Kabare; et Léonard Lukera pour la circonscription électorale de Walungu; tous élu de la province du Sud-Kivu conformément aux arrêts du conseil d’État du 26 août 2019, pour qu’ils puissent intégrer et siéger dans l’Assemblée provinciale.

Par ailleurs le regroupement Palu et alliés reste convaincu qu’avec la volonté politique et la détermination du président Félix Tshisekedi de restaurer l’état de droit en RDC et le mot crédo de Théo Kasi de gouverner la province autrement; rien ne pourra l’empêcher de faire appliquer ces décisions.

De son coté le directeur de cabinet du gouverneur, le professeur Mubalama qui a reçu le memorandum du regroupement Palu et alliés a assuré que leur document arrivera à qui de droit, tout en rappelant que les décisions de justice sont exécutées par des instances habilitées car il n’y a pas de raisons que ces décisions judiciaires ne soient pas exécutées.

Signalons que cette marche pacifique du regroupement palu et alliés s’est déroulée dans les diffèrentes artères de la ville de Bukavu avec comme point de chute le gouvernorat de la province et le tout dans un climat apaisé car aucun dérapage n’a été signalés par le forces de l’ordre et les journalistes présents qui ont couvert la manifestation.

Pascal D.NGABOYEKA

Publicité sponsorisée