Sud-Kivu : « La province a besoin plus que jamais de tous les atouts de la femme pour son développement » (Coralie Kasi)




Coralie Kasi

L’épouse du gouverneur du Sud-Kivu Mme Coralie Aseli Kasi appelle les hommes à compter sur les atouts et les capacités des femmes pour relever les défis du développement et de l’émergence du Sud-Kivu.

Elle l’a dit ce samedi 7 mars 2020 dans une interview accordée à quelques médias locaux et nationaux à Bukavu, et ce, à l’occasion du mois de mars, dédié à la femme et dont la célébration internationale intervient ce 8 mars.

Selon elle, la femme joue un rôle très crucial et indispensable pour le développement et grâce aux efforts dont elle fait montre dans l’édification et la survie des plusieurs ménages et de la société toute entière. Avec la capacitation de ses atouts, le changement attendu par tout le monde s’avère certain.

«Nous savons tous que c’est la femme qui éduque, qui forme. C’est elle la planificatrice et rassembleuse. Aujourd’hui notre province a besoin de tous ses atouts plus que jamais. Cela doit commencer dans nos familles respectives. De nos jours, la femme supporte beaucoup de choses, elle est aussi capable d’apporter dans notre province, et dans notre société», a souligné Mme Coralie Kasi.

Pour amener cette lutte de la femme pour le développement du Sud-Kivu à bon port, Mme Kasi reste convaincue de l’implication des hommes et les appelle à conjuguer les efforts ensemble en travaillant main dans la main avec les femmes pour le bien de tout le peuple du Sud-Kivu.

«Il est grand temps que les hommes et les femmes du Sud-Kivu prennent conscience que cette province appartient à nous tous et qu’elle ne peut se développer sans apport de la femme » a-t-elle ajouté.

L’épouse du gouverneur Théo Ngwabidje Kasi appelle également les femmes à plus de responsabilité, d’engagement et de mérite pour parvenir à récupérer la place de choix et ainsi apporter leur pierre à la construction de la province.

Signalons que la journée internationale de la femme se célèbre pour cette année 2020 en RDC sous le thème «Congolaise et Congolais, levons-nous pour les droits de la femme», alors qu’au niveau de la communauté internationale le thème retenu est « je suis de la génération égalité : levez-vous pour les droits des femmes ».

Pascal D. NGABOYEKA