Site icon Actualité via L'INTERVIEW.CD

Sud-Kivu : Akili Miruho évoque les avancées dans la matérialisation des projets de développement dont les routes nationales et l’aéroport de Kavumu

Prospère Akili Miruho

Plusieurs projets de développement de la province du Sud-Kivu sont en cours d’exécution et d’autres les seront incessamment.

C’est l’assurance faite par le député national Prospère Akili Miruho, à son arrivée à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, la soirée de mercredi 07 septembre dernier.

L’un de meilleurs élus du Sud-Kivu et haut cadre de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Prospère Akili Miruho est proche de Vital Kamerhe.

Député national élu de la circonscription électorale du territoire d’Idjwi, il explique que son arrivée en province est une exigence parlementaire dont il se fait le devoir de rendre compte à sa base électorale et à l’ensemble de la population, sur le travail qu’il abat à l’Assemblée Nationale, et par ricochet récolter les préoccupations majeures de la population dans le cadre de ses vacances.

Le député national Prospère Akili Miruho est également coordonnateur du comité de suivi des projets du développement de la province du Sud-Kivu.

En cette qualité, il renseigne que plusieurs projets pour sortir la province du gouffre du sous-développement ont été initiés au niveau du gouvernement central et dont certains sont déjà en exécution et pour dautres très incessamment. C’est le cas de la RN2 dont les travaux ont repris depuis le mois de juin entre Bukavu et Kazingo.

« Ce comité est composé des députés, sénateurs, notables et PDGs du Sud-Kivu vivants à Kinshasa. Nous sommes entrain de travailler sur le développement des projets; route nationale N°2 Bukavu-Goma et N°5, le projet de la Ruzizi 2 soutenu par la Banque Mondiale, l’aéroport de Kavumu, et tant dautres projets », a-t-il confié, avant d’annoncer sa tournée dans sa circonscription électorale du territoire d’Idjwi où il est également initiateur des plusieurs projets communautaires.

Cet élu national a, par la même occasion prêché l’amour et l’unité au sein de son parti UNC, gage pour l’atteinte des objectifs électoraux assignés pour 2023.

Il sied de signaler la présence de plusieurs centaines des militants à son arrivée, des cadres et mandataires de lUNC dont le ministre de lagriculture, pêche et élevage Robert Byachanda et Marcelin Amani Bahaya, ministre honoraire et proche collaborateur dudit député.

Pascal Ngabo/LINTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare
Quitter la version mobile