Sud-Kivu : 10 présumés criminels arrêtés avec 10 armes AK47 et plusieurs minutions ont été présentés au gouverneur

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu : 10 présumés criminels arrêtés

Dix présumés criminels, dont deux femmes et huit hommes ont été arrêtés par la Police Nationale Congolaise, commissariat provincial du Sud-Kivu lors des patrouilles nocturnes.

Lors de la cérémonie de présentation de ces malfrats au Gouverneur de province, ce vendredi 27 novembre, le Général Jean-Bernard Bazenge indique qu’ils ont été arrêtés avec dix armes AK47, quatre grenades et plusieurs chargeurs d’armes.

Ces malfrats sont accusés de détention illégale d’armes de guerre, munitions, grenades et autres effets militaires et seraient auteurs de plusieurs cas d’insécurité dans la ville de Bukavu.

Ils opèrent plus la nuit et le jour dans la ville de Bukavu précisément à Igoki/Buholo Carrière, Cikonyi, Brasserie et à Ciriri vers Kajangu, mais aussi à Kamanyola dans le territoire de Walungu et utilisent des machettes, cagoules, tenues militaires ou policières, affirme le Général.

Il a ajoute que ces malfaiteurs circulent souvent dans des véhicules et sur des motos et se ravitaillent en armes et munitions auprès de différents groupes armés.

Par ailleurs, Bazenge affirme qu’ils sont accusés d’avoir opéré récemment dans le quartier Irambo, en emportant à leur passage 14 000 $USD et logeant une balle dans la jambe de la victime et ils sont également identifiés comme auteur du meurtre de la sentinelle des Établissements Namukaya dit CongoCom sur le Boulevard Patrice Emery Lumumba.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée