Rutshuru : des cas de violences faites aux femmes restent impunis à Bwito (CPPF)

Publicité sponsorisée

NORD kivu rutshuru insécurité kidnaping

Des cas de violences faites aux femmes restent impunis dans la chefferie de Bwito, particulièrement en groupement de Bukombo, territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Une organisation de défense des droits de la femme basée sur place, le conseil pour la protection et la promotion de la femme (CPPF) dénonce cette impunité qui, selon elle, constitue un “encouragement des viols des femmes”.

Dans un message parvenu à L’INTERVIEW.CD ce vendredi 21 août par la coordinatrice de cette organisation, Mme Neema Serutoke Claudine, il est évoqué un cas illustratif commis sur une fille de 13 ans le 12 août dernier.

L’auteur de cet acte de viol sur mineure, âgé de d’une trentaine d’années avait été arrêté par les éléments FARDC qui l’avaient relâché plus tard, déplore le CPPF.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée