RDC : Processus électoral : une pétition pour exiger l’organisation des élections locales




RDC Processus électoral une pétition pour exiger l’organisation des élections locales

Cette pétition lancée par les Eglises catholique et protestante vise à exiger de la Céni et du gouvernement de la RDC, la continuité et le parachèvement du processus électoral en cours, par l’organisation des élections locales qui « vont mettre fin au système des nominations des dirigeants des entités décentralisées ».

L’Eglise du Christ au Congo (ECC) et le secrétariat de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) ont lancé, le mardi 28 mai à Kinshasa, une pétition pour réclamer l’organisation des élections locales avant la fin du mois de décembre 2019. Il s’agit de l’élection des conseillers communaux et des secteurs/chefferies.

Au cours de la conférence de presse organisée dans la salle de conférence du Centre interdiocésain de Kinshasa, l’ECC et la Cénco ont indiqué que « les élections locales sont le fondement de l’exercice de la démocratie à la base et de la décentralisation consacrée par la constitution ».

Les Eglises protestante et catholique font, en effet, constater que depuis la promulgation de la constitution du 18 février 2006, la République démocratique du Congo n’a jamais connu un cycle complet des élections. Pour ces deux confessions religieuses, cette situation est en violation de la constitution du pays. « Répondant à cette demande pressante de la population, la Cénco et l’ECC ont initié la pétition à faire signer pour exiger de la Céni et du gouvernement de la République démocratique du Congo, l’organisation des élections locales qui vont mettre fin au système des nominations des dirigeants des entités décentralisées », a souligné le communiqué signé par ces deux églises, accusant ce système de nomination d’être à la base du népotisme, du clientélisme et de la corruption qui non seulement, est contraire à la Constitution de la RDC, mais aussi et surtout, prive les citoyens des services auxquels ils ont droit et pour lesquels, ils paient des taxes et impôts.

La démocratie et le développement commencent à la base

Pour l’ECC et la Cénco, la véritable démocratie et le véritable développement commencent à la base et non au sommet. La base est donc constituée, pour ces deux églises, des secteurs, des communes et des villes. « Nous invitons toute la population congolaise ainsi que les hommes et les femmes de bonne volonté, préoccupés par le développement de nos entités décentralisées, à signer la pétition qui leur sera présentée par les animateurs de proximité dans les quartiers, les paroisses, les écoles, les marchés, pour exiger l’organisation des élections locales avant la fin de l’année 2019 », ont-elles lancé en direction de la population congolaise.

Il est rappelé que ces deux confessions religieuses ont joué, pendant les étapes passées du processus électoral, le rôle d’observateurs dans les élections couplées du 30 décembre 2018.

Lucien Masidi