RDC-Massacres de Yumbi : Human Rights Watch demande que justice soit faite

massacre de yumbi DR Congo RD Congo CD

L’organisation non gouvernementale Human Rights Watch réclame la justice au compte des victimes des massacres perpétrés à Yumbi entre les tribus locales les Batende et les Banunu en décembre 2018 et qui avaient fait plus de 535 morts, 1500 maisons incendiées et des centres de votes pillés dans cette partie de la province de Mai-Ndombe.

Dans une déclaration faite à l’occasion de ce triste anniversaire ce mercredi 18 décembre, et ce, après les enquêtes sur ces atrocités, Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch, souhaite que le gouvernement congolais s’applique à identifier par les enquêtes les auteurs de ces événements malheureux pour qu’ils soient punis conformément à la loi.

” Le gouvernement congolais doit prendre davantage des mesures pour traduire en justice les responsables des massacres de Yumbi commis l’an dernier “, a-t-il déclaré.

Selon ce dernier, ces poursuites judiciaires pourront permettre, d’un côté les soulagement des victimes, et de l’autre, éviter de nouvelles criminalités pareilles.

” Poursuivre en justice les personnes qui ont planifié ces attaques rendra justice aux victimes et à leurs familles et contribuera à éviter de nouvelles atrocités dans cette région instable “, a ajouté Lewis Mudge.

Pour l’instant, plus d’une cinquantaine des personnes ont déjà été arrêtées après l’ouverture des enquêtes par le gouvernement de Kinshasa, sur les massacres de Yumbi qui avaient causé, pour rappel, le report des élections présidentielles et législatives en décembre dernier dans cette cité.

Christopher Mulakirwa, pour L’INTERVERW.CD