RDC – Désignation Malonda : Pour Ève Bazaiba, “Il faut d’abord auditer la gestion de la CENI “

Publicité sponsorisée

CENI

Présente lors de la plénière du jeudi 2 juillet 2020 où l’Assemblée nationale a approuvé la désignation de Ronsard Malonda à la tête de la CENI comme le choix des confessions religieuses, la députée nationale de l’opposition Ève Bazaiba est contre la manière dont la chambre basse a possédé pour faire confirmer le choix de Malonda.

Pour la secrétaire générale du MLC de Jean-Pierre Bemba Gombo, l’entérinement s’est passé sans débat ni vote, tout en soulignant que le passage en force a été la méthode.

“Le FCC-CACH n’ont pas droit d’embarquer tous les députés dans cette dérive! Les images prouvent que nous avions dit non, il faut d’abord auditer la gestion de la CENI “, a écrit Ève Bazaiba sur son compte Twitter.

Signalons que plusieurs réactions fusent de partout pour dire non à la présence de Ronsard Malonda à la tête de la CENI en remplacement de Corneille Nangaa.

JM-HEAVEN/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée