RDC : ça brule au Kongo-central, le mouvement des jeunes de Muanda appelle à des poursuites judiciaires contre les gouverneurs

Publicité sponsorisée

mouvement des jeunes de Muanda

Les réactions ne cessent de tomber, après le scandale sexuel qui se déroulait le week-end dernier au gouvernorat de la province du Kongo-central, suite à la vidéo publiée sur les réseaux sociaux où l’on retrouve le vice-gouverneur Justin Lwamba tout nu dans le domicile de l’assistante de son titulaire.

Plusieurs se sont élevées pour condamner ce scénario qui a jeté de l’opprobre sur la province, et réclamé également des poursuites judiciaires contre ces derniers.

Dans une déclaration publiée ce vendredi 30 août 2019, le mouvement des jeunes appelle à des poursuites judiciaires contre le gouverneur Atou Matoubuana et son adjoint Justin Lwamba

« Nous condamnons fermement cet acte, parce que cette vidéo a jeté l’opprobre au peuple Né-Kongo, nous regrettons de la manière dont l’assistante du gouverneur a traité cette affaire contre le vice-gouverneur.

Nous venons d’apprendre que les deux gouverneurs, c’est sont réconciliés, mais nous exigeons que cette affaire ne puisse pas s’arrêter à eux deux, donc nous recommandons que la justice puisse faire son travail parce que cette affaire n’engage plus les deux personnalités, mais toute la province. », a déclaré Pierre Makakidi coordonnateur du mouvement des jeunes de Muanda.

Signalons également que les députés nationaux du Kongo-Central vont marcher ce samedi 31 août à Matadi, pour exiger la révocation du gouverneur et son adjoint.

A lire aussi : les députés nationaux du Kongo-central vont marcher ce samedi 31 août, pour exiger la révocation du gouverneur et son adjoint

Roberto Tshahe

Publicité sponsorisée