RDC/sexegate: les députés nationaux du Kongo-central vont marcher ce samedi 31 août, pour exiger la révocation du gouverneur et son adjoint

Publicité sponsorisée

Dans une correspondance parvenue à la rédaction de l’interview.cd, ce jeudi 29 août 2019, les caucus des députés nationaux du Kongo-central ont annoncé une marche pacifique samedi 31 août à Matadi, pour exiger la révocation du gouverneur et vice-gouverneur de la ville, après l’apparition d’une vidéo qui a suscité des encres salives, où on retrouve le vice-gouverneur tout nu au domicile de l’assistante de son titulaire.

Au regard de l’opprobre qu’à subit la province du Kongo-central de suite de ce scandale sexuel, les députés nationaux ordinaires de cette partie du pays, ont donné des recommandations ci-après :

– le départ du REDOC de la province, ainsi que sa révocation de l’agence nationale des renseignements ;

– des sanctions exemplaires contre l’agent de la PNC qui a porté atteinte à l’intégrité physique du vice-gouverneur, ainsi que ses co-auteurs ou complices;

– la démission, sinon la révocation du gouverneur et de son vice-gouverneur par le chef de l’État, conformément au dernier alinéa de l’article 198 de la constitution ;

– l’organisation de l’élection d’un autre gouverneur et vice-gouverneur dans dans le délai constitutionnel de 30 jours.

Ci-joint la lettre des députés nationaux du Kongo-central

Roberto Tshahe

Publicité sponsorisée