Nord-Kivu : la pénurie d’eau potable à Goma freine la lutte contre la Covid-19 pour d’aucuns

eau potable à Goma

Malgré la gratuité d’eau décrétée par le président Félix Tshisekedi à Goma, trouver cette eau est un casse-tête dans cette ville touristique du Nord-Kivu. Ainsi, les règles d’hygiène pour lutter contre la Covid-19 restent en souffrance.

Lors d’un constant fait ce jeudi 04 avril 2020 matin par le reporter de L’INTERVIEW.CD à Goma, aux quartiers comme Mabanga-Nord, Katoyi, Kasika, des habitants se lèvent tôt le matin pour se précipiter aux bornes fontaines pour chercher de l’eau, un épisode noir que cette population vit.

“Nous nous levons à 2heures pour aller chercher de l’eau, depuis que le gouvernement nous a offert de l’eau, nous voyons une diminution de la quantité de l’eau dans plusieurs bornes, il y a même les gens qu’on a rencontré ici qui ont passe la nuit ici en train de chercher de l’eau, on se pose la question si c’est chaque jour qu’on sera toujours en train de se lever pour aller chercher de l’eau, nous demandons à notre gouvernement de nous venir en aide et multiplier les bornes pour que nous puissions avoir accès à l’eau potable et pour nous faciliter de respecter les mesures d’hygiène, sans l’eau nous avons peur de cette maladie” témoigne Charline, habitante du quartier Kasika.

Elle ajoute par ailleurs que cela fait déjà plus de trois semaines que la plupart de gens se lèvent tôt le matin pour aller chercher de l’eau.

“Nous avons peur de passer toute la journée entrain de chercher de l’eau car par fois l’eau n’arrive pas même la journée et ça devient de plus fatigant”, indique une maman du quartier du Kasika.

Signalons que cette situation s’observer dans presque tous les quartiers de la ville de Goma alors que la province continue à notifier les cas de Coronavirus. Une difficulté se pose; se laver régulièrement les mains, une des mesures recommandées par les autorités congolaises pour lutter contre la pandémie.

Tous nos efforts fournis pour joindre le directeur provincial de la REGIDESO sont rester vains.

Mérite BAHOGWEHRE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD