Nord-Kivu/incendie mairie Beni : l’auditorat près la cour militaire annonce le début d’une information judiciaire contre les présumés auteurs




Mairie en feu à Beni

La justice militaire a annoncé lundi 2 décembre 2019 l’ouverture d’une information judiciaire contre quelques responsables des groupes de pression de Beni-ville sur l’incendie de l’hôtel de ville Beni, rendu en cendre lors des manifestations populaires tenues fin novembre afin d’exiger le départ de la mission Onusienne et le rétablissement de la paix dans cette partie de l’Est de la République démocratique du Congo.

Selon le lieutenant colonel Jean Baptiste Kumbu Ngoma, l’avocat général près cette juridiction militaire, ces militants essentiellement de “ véranda Mutsanga ” et “ je suis Beni ” seront aussi poursuivis pour l’incendie de la base de la Monusco du quartier Boikene, du bureau de la PNC sous commissariat de Macampagne et le meurtre d’un policier au cours des manifestations populaires depuis le 25 novembre 2019.

La même source ajoute que ces personnes seront jugées pour utilisation des groupes Maï-Maï lors de ces manifestations populaires qui ont conduit à la mort de plusieurs civils.

“ Aussi toutes les personnes, quelques soient leurs grades ou titres qui ont financé ces attaques et qui seront citées dans ces affaires, seront poursuivies pour ces mêmes faits ”, a dit cet avocat militaire.

Milan kayenga