Nord-Kivu : bientôt un assaut mixte FARDC-Écogardes contre les groupes armés dans le parc national de Virunga




Nord-Kivu - COVID19 le parc national de Virunga suspend temporairement les visites touristiques

Les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) vont procéder au nettoyage des aires protégées qui abritent les groupes armés qui insecurisent le pays.

C’est le général Major Aguru Mamba Morris commandant du corps de protection des parcs nationaux en RDC qui l’a fait savoir ce samedi 21 mars 2020 à Goma au Nord-Kivu lors d’une audience des civilités au cabinet du gouverneur.

Il cite notamment le parc national de Virunga au Nord-Kivu où plusieurs groupes rebelles prennent refuge.

“Pour permettre que la province respire la paix, la haute hiérarchie a décidé que nous puissions nettoyer ce parc. C’est un besoin ardent de la sécurité qu’il faut rétablir le plus rapidement possible. Vous savez que le parc de Virunga est un point qui regorge ceux qui sont responsables de l’insécurité ici, les groupes c’est là où ils tirent leur force parce qu’ils exploitent les ressources naturelles. Donc pour nous, à travers les opérations qui se passent, c’est le parc qu’il faut nettoyer”, a indiqué le général major Aguru Morris.

Lire aussi

Nord-Kivu – COVID19 : le parc national de Virunga suspend temporairement les visites touristiques aux gorilles de montagne

Il appelle les groupes rebelles à pouvoir déposer les armes et à se rendre volontairement avant de subir “la force de frappe “de l’armée congolaise qui va mener les opérations en complicité avec les écogardes de l’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN).

Milan Kayenga