Nord-Kivu : 2 morts et 15 blessés lors des tirs perpétrés par les casques bleus à Kasindi (gouvernement congolais)

Publicité sponsorisée

es casques de la MONUSCO

Un incident s’est produit ce dimanche 31 juillet, au poste frontalier de Kasindi situé entre la RDC et l’Ouganda où les coups des balles ont été tirés par les casques bleus de la MONUSCO.

Selon un communiqué consulté dans la soirée de ce même dimanche, le gouvernement dresse un bilan de 2 morts et 15 blessés à la suite de ces coups de feu.

Tout en condamnant ce drame, le gouvernement congolais a rassuré que les casques bleus concernés, ne vont plus faire partie des contingents de la MONUSCO, en attendant l’aboutissement du Plan de retrait de cette force Onusienne.

Sur ce, le gouvernement appelle la population congolaise au calme.

Notons que les casques bleus auteurs de ce forfaits sont déjà aux arrêts.

Pour rappel, cet incident malheureux intervient quelques jours après que 15 personnes dont 12 civils et 3 casques bleus de la MONUSCO avaient perdu la vie lors des manifestations populaires organisées par la population du Nord-Kivu pour exiger le départ de cette mission Onusienne.

Rédaction de L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée