Nord-Kivu : 12 groupes armés acceptent de déposer les armes à Lubero

12 groupes armés acceptent de déposer les armes à Lubero

Au total, douze groupes armés ont accepté de se rendre aux forces armées de la République démocratique du Congo.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 18 mai à Lubero dans la province du Nord-Kivu, ces mouvements rebelles actifs dans ce territoire disent répondre à l’appel du président de République Félix Tshisekedi qui a demandé aux milices de bien vouloir déposer les armes pour participer au développement du pays.

Dès ce jour, ces combattants se disent prêts à un cessez-le-feu mais demande aux autorités compétentes de leur faciliter la réinsertion de leurs éléments mais aussi de libérer leurs membres détenus dans des prisons.

Il s’agit notamment des groupes armés UPDU (231 combattants), RM/Kavinirwe (321 combattants), APLC (72 combattants), PRMC (35 combattants), Léopard RC UPC (47 combattants), PRC (65 combattants), FPP/AP (566 combattants), CBB (185 combattants), Triple force (60 combattants), Corps du Christ (450 combattants) et FLC (43 combattants) dont la plupart sont des groupes Maï-maï.

Ceux-ci contrôlaient plusieurs coins du territoire de Lubero et quelques entités aux alentours de la ville de Butembo.

Signalons que cette reddition intervient quelques jours après la sensibilisation de la commission interprovinciale d’appui au processus de stabilisation, désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire (CIAP-DDRC/Nord-Kivu) dirigée par l’honorable Jacques Katembo Makata.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD