Mali : Ibrahim Boubacar Keita démissionne, l’armée récupère le pouvoir

Arrêté le mardi 18 août 2020 par les militaires, Ibrahim Boubacar Keita a démissionné de son poste du président de la République du Mali le même mardi tard à la soirée.

En poste depuis 2013, le surnommé “IBK” a expliqué n’avoir pas d’autre choix que de se soumettre à la volonté de son armée en révolte, annonce des médias de Bamako.

Quelques heures après son départ, les militaires ont récupéré le pouvoir et annoncent la création d’un comité national pour satisfaire le peuple tout en appelant à une transition politico-civile qui va conduire le pays à des élections.

Le pouvoir malien vient d’être renversé ce mercredi après 24heures de la réussite d’un coup d’État qui est parti du camp militaire de Soundiata Keita à 15 Km de la capitale Bamako.

Heavan/L’INTERVIEW.CD