Site icon Actualité et Infos Politique de la RDC | CD Congo

Lualaba : La société civile pointe du doigt les FARDC et la police dans les tueries de 4 personnes

Lualaba: Situation confuse à Kolwezi

Quatre personnes ont été tuées par les éléments mixte FARDC et la PNC au village Kinsakala, dans le territoire de Lubudi, site minier situé à 71 kilomètres de la ville de Kolwezi, dans le Lualaba.

L’annonce a été faite par les organisations de la société civile dans un communiqué de presse parvenu ce samedi 19 juin à L’INTERVIEW.CD

Selon cette source, ces éléments de l’ordre ont reçu la recommandation d’un sujet juif, Oded, responsable de sécurité de l’entreprise Congolaise des Mines et Développement (COMIDE).

Pour rappel du 08 au 9 juin dernier, les membres de la communauté locale de Kinsakala avaient marché pacifiquement, dans le but de dénoncer au près du gouverneur de Province du Lualaba, les injustices sociales et traitements inhumains dont ils étaient victimes de la part des éléments de sécurité de l’entreprise Congolaise des Mines et de Développement.

Les marcheurs (populations de Kinsakala) étaient bloqués par une barrière placée par les éléments de la Police des Mines soutenus par ceux des Forces Armées de la République Démocratique du Congo dans le village Kinsakala.

Cet acte sera considéré comme élément déclencheur des affrontements entre les marcheurs et les forces de sécurité à la base du décès de 4 paisibles citoyens parmi lesquels deux creuseurs, un vendeur et un motard ainsi qu’un blessé par balle, admis pour des soins à l’hôpital de référence de Mwangeji.

Les organisations de la société civile du Katanga exigent l’arrestation des ces victimes.

Jean-Robert Djema/L’INTERVIEW.CD

Quitter la version mobile