La RDC fait partie des rares pays d’Afrique actuellement en capacité de détecter le nouveau coronavirus

Publicité sponsorisée

COVID-19 Coronavirus INRB Kinshasa

Pendant que certains pays africains craignent de la maladie de Coronavirus, le gouvernement de la République démocratique du Congo, se casse la tête pour trouver un moyen de sécuriser sa population en cas de la présence du virus sur le sol congolais déjà frappé par le virus Ebola.

Sur ce, le gouvernement congolais s’est doté d’un nouveau laboratoire capable de détecter le Coronavirus, c’est une expérience médicale très rare en Afrique, de voir un pays africain se prévenir urgemment des risques contre un virus.

C’est laboratoire a été inauguré le 20 février 2020 par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba à l’Institut National de Recherche Biomédicales (INRB), en présence du Dr en virologie et spécialiste du virus Ebola, Jean-Jacques Muyembe.

Toujours en rapport avec le Coronavirus, l’organisation mondiale de la santé (OMS), a appelé le monde à se préparer à une nouvelle pandémie.

Par ailleurs, plus de 80.000 personnes au monde sont atteintes de la maladie de Coronavirus.

Roberto Tshahe

Publicité sponsorisée