Kinshasa – marche du 15 septembre : les manifestants dans la rue et la police fait usage des lacrymogènes pour les disperser

Publicité sponsorisée

Marche coalition Lamuka

Malgré l’interdiction, les manifestants de la coalition Lamuka ainsi que leurs leaders (Fayulu et Muzito) sont dans la rue vers Pascal, dans l’est de la ville de Kinshasa pour protester et dire non à la politisation de la CENI.

Instruite, la police nationale congolaise fait usage des gaz lacrymogènes, passages à tabac pour disperser la population venue manifester.

Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont été contraints de remonter dans la voiture.

A en croire plusieurs sources concordantes, certains journalistes ont été violentés, leurs télephones confisqués.

Du côté du palais du peuple, la sécurité a été renforcée car c’est la rentrée parlementaire.

Rappelons que le gouverneur de la ville de Kinshasa avait proposé à la coalition Lamuka d’organiser cela le 17 septembre.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée