Société

Kasaï Oriental : Exigeant le départ du gouverneur Maweja, les jeunes leaders de l’UDPS décrètent une journée ville morte ce mercredi

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

Plusieurs associations et mouvements citoyens ont fait un bloc en vue de faire partir le gouverneur Jean Maweja Muteba de la tête du Kasaï Oriental.

De leurs côtés, les jeunes leaders de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ont appelé à une ville morte ce mercredi 4 mars 2020 à travers toute l’étendue du Kasaï de l’Est.

Ceci est consécutif au moratoire de 72 heures qui a été donné aux ministres provinciaux issus de l’UDPS pour démissionner de leurs postes.

Cet ultimatum a expiré lundi 2 mars.

Il sied de noter que le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) section de la ville de Mbuji-mayi qui s’inscrit dans une même logique, a, dans un communiqué daté du 28 février, promis d’accompagner les jeunes leaders de l’UDPS en vue d’obtenir la démission hic et nunc de Jean Maweja Muteba et son gouvernement qu’ils accusent du leadership “douteux”.

CKS

cet article a été publié le 3 mars 2020 9h13

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

Trois personnes disparues dans un naufrage sur le lac Tanganyika

Kalemie, 25 février 2024 - Trois personnes, deux femmes et un homme, sont portées disparues…

25 février 2024

RDC : Combats intenses entre FARDC et M23/armée rwandaise dans le Masisi

Goma, 25 février 2024 - De violents combats opposent depuis dimanche matin les FARDC aux…

25 février 2024

La MONUSCO appuie la modernisation de la police scientifique congolaise

Kinshasa, 25 février 2024 - La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République…

25 février 2024