Ituri – Massacres : plus de 600 morts, 3 millions des déplacés à l’intervalle de 4 mois (Société civile)

Publicité sponsorisée

Beni la jeunesse alerte sur une nouvelle menace des ADF

D’après la société civile, c’est depuis le début de cette année 2020 que la situation sécuritaire reste préoccupante en province de l’Ituri dans la partie orientale de la République démocratique du Congo.

Ce mercredi 13 mai, dans une lettre ouverte envoyée au président de la République, la société civile coordination de l’Ituri dit avoir recensé plus de 600 personnes tuées, plus ou moins 3 millions des déplacés ainsi que plus de 2.000 villages et centres de négoces détruits par des rebelles.

Le coordonnateur de cette structure citoyenne monsieur Jean-Bosco Lalo demande aux autorités tant administratives que militaires de se pencher sur cette question qui risque de faire du pire à la province très prochainement.

Signalons que la plupart des atrocités sont commises par la milice de coopérative de développement du Congo (CODECO) en territoire de Djugu, Mahagi et Irumu ainsi que par les présumés rebelles ougandais de l’ADF du côté du territoire de Mambasa.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée