Irumu : plus de 60 morts et une vingtaine de motos incendiées en une semaine à Ndimo ( CRDH)

Publicité sponsorisée

massacres irumu

La convention pour le respect de droits de l’homme, CRDH en sigle déplore la mort d’environ soixante-deux civils tués dans les attaques, d’une semaine au village de Ndimo précisément à Monge et Ndume en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

Les rebelles présumés ADF ont attaqué ces villages depuis le 13 mai dernier, occasionnant également plusieurs autres dégâts matériels notamment l’incendie d’environ 28 motos.

Christophe Munyanderu ajoute qu’au-delà de cela, plusieurs autres personnes sont portés disparus dans ces villages.

La CRDH se dit consterner par cette situation et plaide pour le lancement des opérations militaires dans le territoire d’Irumu.

Milan Kayenga/ L‘INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée