“Il est important que le président Tshisekedi tienne sa promesse de traduire en justice ceux qui ont commit des crimes contre le peuple et l’ont volé”( Le Sénat américain)




Sen Jim Risch

La commission des affaires étrangères du Sénat des États-Unis d’Amérique appelle le Président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi à l’action un an après son accession à la magistrature suprême.

Pendant que la tension monte entre le président Félix Thisekedi et ses alliés de la coalition FCC-CACH, aux Etats-Unis, des voix s’élèvent, poussant Félix Tshisekedi à ce qui pourrait constituer un point de rupture.”… traduire en justice ceux qui ont commit des crimes contre le peuple congolais et l’ont volé” dit cette commission du Sénat américain publié ce samedi 25 janvier 2020.

A Kinshasa, les relations entre Tshisekedistes et Kabilistes, déjà tendues, pourraient encore se compliquer.

La semaine qui se termine était émaillée d’escalades verbale de la part de la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda menaçant même le président de la République de “destitution” pour “haute trahison”, en réponse aux allusions du président de dissoudre l’Assemblée nationale.

Bivince Mpungu