Haut-Katanga : Le siège du Tribunal de paix de Kasumbalesa saccagé par des combattants de l’UDPS

Publicité sponsorisée

Haut-Katanga : Le siège du Tribunal de paix de Kasumbalesa

Deux combattants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) auraient été tués dans la nuit du dimanche 2 août par des personnes non encore identifiées à Kasumbalesa dans la province du Haut-Katanga.

Très en colère, les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) exigeaient la vérité et la justice sur le meurtre de leurs membres.

Ils se sont attaqués ce dans la matinée de ce lundi 3 août 2020 au bâtiment abritant le Tribunal de paix de la ville frontalière de Kasumbalesa.

Plus rien ne reste de ce Tribunal et des nombreux dossiers étaient soit emportés ou déchirés.

Joint à ce sujet par la rédaction de L’INTERVIEW.CD, le président de la jeunesse UDPS/Lubumbashi Danny kabongo a confirmé que les corps des victimes ont été acheminés à la morgue de la clinique universitaire de Lubumbashi.

Daniel Kambowa/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée