Société

Fin des travaux du Musée national de la RDC

Publié par
LINTERVIEW.CD
Sponsorisé

Les travaux de construction du Musée national de la RDC situé le long du boulevard Triomphal à côté  de la Cathédrale du centenaire, ont officiellement pris fin ce vendredi 14 juin 2019

Une cérémonie  solennelle a été  organisée à cet effet sur ledit site dans la commune de Lingwala, en présence de quelques membres du gouvernement dont les ministres de la Coopération au développement, de la Culture et Arts, Astrid Madiya Ntumba, des infrastructures, Thomas Luhaka, des sénateurs, des députés nationaux, de la vice-présidente de KOICA, de l’ambassadeur  de la République de Corée à Kinshasa, son excellence Kim Kiejoo et du directeur-pays de KOICA en République démocratique du Congo, Lee Dongku.

La construction de cet ouvrage qui s’acheve ce jour, a démarré le 27 juillet 2016 lorsque l’ancien Chef de l’Etat, Joseph Kabila y a posé la première pierre. Il a été entièrement financé par le gouvernement Sud-Coréen via son agence de développement KOICA.

21 millions USD au total ont été investis à cette œuvre que Séoul a disponibilisé à titre de don au peuple Congolais

Le but de ce Musée a dit l’ambassadeur Coréen à Kinshasa, est de promouvoir la culture congolaise.

Les congolais pourront découvrir et mieux appréhender les réalités de son histoire, à travers les œuvres d’art, les instruments ancestraux de musique, les livres  et autres documents qui y seront exposés. Cela attirera beaucoup de touristes aussi bien de la RDC que des pays voisins et lointains.

Il va, à travers ses activités, créer des emplois, et générer quelques revenus.

Ce projet a souligné le diplomate Coréen est la plus grande initiative de la KOICA  en Afrique centrale.

Sur le plan de la coopération en RDC, Séoul compte plusieurs réalisations dans son actif avec ses interventions dans les secteurs de santé, de l’éducation, d’aide au développement, le traitement et production d’eau potable…

La Corée du sud est également présente au pays de Lumumba avec des investissements opérés par des sociétés ’industrielle et commerciale qui exercent leurs activités depuis plusieurs années au Congo.

La vice –présidente de KOICA, Mme Baek Sook  Hee a rappelé l’historique de son agence depuis 1991 et le rôle qu’elle a joué dans le développement et l’épanouissement des plusieurs pays aussi bien de l’Asie que du continent africain.

Les ministres de la RDC qui se sont succédé du haut de la tribune érigée en cette circonstance, ont loué l’apport du gouvernement Sud –coréen aux projets de développement de la RDC. qu’ ils ont apprécié à juste titre 

Après les différentes allocutions, les hôtes de KOICA ont visité les différentes salles où sont exposés les œuvres d’art ancestrales, les instruments de musique anciens, les objets de travail de nos aïeux.

                                                                                Jean –Pierre Seke     

cet article a été publié le 15 juin 2019 17h47

Partager
Publié par
LINTERVIEW.CD

Articles récents

Trois personnes disparues dans un naufrage sur le lac Tanganyika

Kalemie, 25 février 2024 - Trois personnes, deux femmes et un homme, sont portées disparues…

25 février 2024

RDC : Combats intenses entre FARDC et M23/armée rwandaise dans le Masisi

Goma, 25 février 2024 - De violents combats opposent depuis dimanche matin les FARDC aux…

25 février 2024

La MONUSCO appuie la modernisation de la police scientifique congolaise

Kinshasa, 25 février 2024 - La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République…

25 février 2024