FCC à propos des consultations : « L’initiative actuelle du Chef de l’Etat intervient au lendemain du forcing de prestation de serment de trois nouveaux juges constitutionnels »

Publicité sponsorisée

Néhémie Mwilanya Coordonnateur du FCC

Le Front Commun pour le Congo (FCC) a au terme de la retraite politique d’évaluation tenue du 06 au 08 novembre, déclaré que l’initiative actuelle du Chef de l’Etat intervient au lendemain du forcing de prestation de serment de trois nouveaux juges constitutionnels «irrégulièrement» nommés.

« L’initiative actuelle du Chef de l’Etat du Chef de l’Etat intervient au lendemain du forcing de prestation de serment de trois nouveaux juges constitutionnels, irrégulièrement nommés, lequel a cristallisé des violations de la Constitution et des lois pertinentes de la République… », a fait savoir.

En outre, le FCC précise que le Chef de l’Etat n’a pas fait part à Joseph Kabila, son parténaire de ses intentions ni sur l’initiative des consultations en cours, «encore moins sur le sort réservé à l’Accord de coalition».

Par ailleurs, il réitère sa position de ne pas reconnaître ces trois juges récemment nommés par le Chef de l’Etat.

Rappelons que lors de la prestation de ces trois juges nommés par le Chef de l’Etat, la majorité des membres du FCC n’avait pas pris part à la cérémonie, notamment le premier ministre.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée