F. Muyumba face à la carence en eau potable à Goma : “Une nouvelle classe politique s’imposera pour mettre en déroute l’Union sacrée avec son fiasco “

Publicité sponsorisée

Francine Muyumba Sénat RDC

La sénatrice Francine Muyumba a, dans un message relayé sur Twitter ce mercredi 12 janvier 2022, déploré les conditions dans lesquelles vivent les habitants de la ville de Goma chef-lieu du Nord-Kivu sous état de siège.

Selon cette élue des élus des élus de la province du Haut-Katanga, une nouvelle classe politique s’imposera dans l’objectif de diriger la République démocratique du Congo.

“Goma, État de siège. Les congolais n’ont jamais vécu ça. En 2023, le peuple doit nous faire confiance car nous conduirons le Congo à un niveau jamais atteint depuis l’indépendance ”, a écrit Muyumba Francine, membre du FCC de Joseph Kabila Kabange.

Lire aussi

Nord-Kivu/Carence d’eau potable à Goma : la population court un grand danger et appelle à l’implication des autorités

Et d’ajouter : “Une nouvelle classe politique s’imposera pour mettre en déroute l’Union sacrée avec son fiasco…L’union sacrée va bientôt disparaître dans 23 mois.”

Signalons que depuis plusieurs jours, les habitants de la ville de Goma courent un grand danger avec la carence en eau et ont lancé un appel aux autorités pour une solution.

Contacté à ce sujet par L’INTERVIEW.CD, le directeur de la REGIDESO M. David Angoyo Rutia a fait savoir que la vraie cause de cette carence est due à l’éclatement de la conduite au niveau du cercle sportif.

Il a dit être à pied d’œuvre pour une solution palliative.

 

Crispin Kazadi Shambuyi/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée