Dossier 100 jours : « L’UNC attend le relâchement et acquittement de Vital Kamerhe « , a dit Gabin Lulendo, Porte-parole

Publicité sponsorisée

Siège UNC

Le parti de Vital Kamerhe attend le relâchement et l’acquittement de son président national incarcéré à Makala depuis 2 mois.

C’est le porte-parole de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) qui a fait cette déclaration à travers un message relayé sur la toile.

Pour l’UNC, le ministère public et la partie civile ont été « incapables » de prouver que Vital Kamerhe était coupable.

« Au pénal, la culpabilité de quelqu’un se prouve, la culpabilité de quelqu’un ne se présume pas. Les insinuations ne peuvent pas apporter la conviction du juge pour qu’il puisse condamner quelqu’un lorsqu’il s’agit d’un procès pénal « , a indiqué Me Gabin Lulendo.

Et d’ajouter : « Ils sont eux même avoué devant le monde entier, ne pas disposer des éléments matériels de détournement contre l’honorable Vital Kamerhe. Dans ces conditions là comment espèrent-ils obtenir la condamnation? Raison pour laquelle l’UNC attend le relâchement et l’acquittement pur et simple de Vital Kamerhe « , a t-il conclut.

Après plus de 5 procès, le président national de l’UNC et directeur de cabinet du chef de l’État connaîtra son sort le 20 juin prochain dans l’affaire où il est poursuivi d’avoir détourné des derniers publics dans l’exécution du programme des 100 jours.

JM/L’INTERVIEW.CD

Partagez ceci...

Publicité sponsorisée