Donald Trump est arrivé ce matin à Londres

Donald Trump

Le président américain Donald Trump est arrivé ce lundi 03 juin à Londres pour une visité d’Etat de 3 jours a rapporté la radio France international on line

Selon cette source le programme  du séjour   du président Trump prévôt un banquet avec la reine, une réunion avec la Ière  Ministre Theresa May et sa participation à la commémoration du débarquement des forces alliées en terre anglaise.

Mais le média français précise que l’atterrissage de Donald Trump à Londres ne s’est pas fait en douceur.

 En effet, c’est par un tweet  tonitruant  dont il a désormais l’habitude que le locataire de la Maison blanche  a signalé son arrivée. Dans un message posté sur le réseau    social juste avant que son avion ne se pose à l’aéroport  de Stansted, Donald Trump s’en est pris au maire de Londres, Sadid Khan« Sadid Khan qui a fait boulot exécrable en ce que maire de Londres, a fait des commentaires méchants concernant le président des USA a-t-il écrit, qualifiant au passage l’élu   de  «  Loser ».

Dans un second tweet le président américain n’a pas hésité à  comparer Sadiq Khan à un autre homme politique qu’il considère « idiot » et «  incompétent, le maire de New –York, Bill de Blasio.

Et vraisemblablement même après avoir touché le tarmac londonien, où il était accueilli par Jeremy Hunt, le ministre   britannique des Affaires étrangères.

Relation controverse entre les USA et le Royaume –Uni

L’on rapporte que la visite de Trump au Royaume –Uni se fait sous  le signe de controverse.   La  «  relation spéciale » qui unit les deux pays traverse des eaux troubles entre désaccords sur le réchauffement climatique net sur le dossier iranien.

Il y a aussi le BREXIT, une opportunité pour Washington d’avancer sur certains dossiers ,dont un futur accord de libre- échange entre les  deux pays. Donald Trump n’hésite pas à faire pression sur le gouvernement britannique.

La tâche est rendue d’autant plus facile que  le gouvernement britannique est en position de faiblesse puisque Theresa May a démissionné à cause de son échec à faire valider un accord de sortie de l’UE par le  Parlement. Du point de vue de l’administration américain, c’est le moment de pousser l’avantage.

En effet depuis un moment, Donald Trump  suggère au royaume –Uni de défaire les liens  qui l’unissent    à ses partenaires européens. Autrement dit, procéder à un départ de l’UE sans accord.

                                                                                             JPS

Corée: Moon demande à la Corée du Nord d’arrêter les tirs des projectiles

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire