Beni : Une journée sans activité décrétée à Oicha au lendemain de l’enlèvement de 9 personnes

Publicité sponsorisée

Oicha beni incursion adf

La société civile force d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni appelle à une journée de réflexion ce vendredi 26 novembre sur toute la commune rurale.

Décision contenue dans une déclaration rendue publique ce jeudi 25 novembre 2021, au lendemain de l’assassinat d’un enseignant et l’enlèvement de neuf personnes d’une même famille.

Dans la déclaration, la société civile se dit très inquiète de cet incident qui survient dans un quartier supposé sécurisé.

La société civile d’Oïcha consacre cette journée de vendredi à la réflexion sur la situation qui selon elle, s’empire en dépit de l’état de siège. Il sera aussi question pour les habitants d’Oicha de prier pour que les personnes enlevées soient retrouvées en vie.

Isaac Kavalami, président de la société civile d’Oïcha qui a lu la déclaration encourage les autorités de l’état de siège à renforcer les enquêtes pour connaître la destination de personnes enlevées et les auteurs de cet acte ayant fait mort d’homme.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée