Beni : le SYECO pas prêt à reprendre les cours avant la prise en charge des N.U

Publicité sponsorisée

Beni Syneco école

Les enseignants du territoire membres du syndicat des enseiganants du Congo (SYECO) en territoire de Beni au Nord-Kivu ont exprimé leur indisponibilité à reprendre le chemin de l’école pour le 03 Août, tel que annoncée par le chef de l’État lors du déconfinement.

Siégeant en assemblée générale extraordinaire lundi 27 juillet 2020 à Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, ces professionnels de la craie ont décrié les conditions de vie des enseignants nouvelles unités (N.U) et ont conditionné la reprise des cours par la prise en charge de cette catégorie d’enseignants.

La décision du corps enseignant a été prise ce lundi 27 juillet 2020 au cours d’une assemblée extraordinaire tenue dans une de salles de classes de l’Institut Mabalako de Oïcha.

En cet effet, Mwami Pascal Bulemo, secrétaire permanent du SYECO a appelé les enseignants à boycotter la reprise des cours aussi longtemps que les N. U ne sont pas encore pris en charge par l’État congolais.

“Si nous avons pris cette décision avant la rentrée scolaire, c’était pour montrer aux autorités que nous voulons le payement des nouvelles unités et nous voulons être traités dans un même niveau .Que le gouvernement central concrétise sa promesse”, a fait savoir le secrétaire permanent du SYECO en territoire de Beni.

Pour rappel, le nouveau calendrier réaménagé fixe la rentrée scolaire au 03 août 2020, les cours pourront durer un mois pour clôturer l’année scolaire 2019-2020.

Milan Kayenga / L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée