Assemblée nationale – élection 1er vice-président : « La police nous empêche d’accéder…Il y a atteinte au principe de séparation des pouvoirs « , a dit Lambert Mende

Publicité sponsorisée

Lambert Mende

Le dispositif sécuritaire encercle les périmètres du palais du Peuple ce vendredi 12 juin 2020, ce, pour empêcher les députés nationaux d’y accéder pour élire un nouveau vice-président de l’Assemblée nationale.

Réagissant à ce sujet, le député Lambert Mende Omalanga a indiqu’il y a violation des principes de séparation des pouvoirs.

« La police nous empêche d’accéder, nous ne comprenons pas…Il y a une atteinte au principe de la séparation des pouvoirs. Nous n’avons aucun lien organique avec le Conseil d’Etat; Nous sommes tenus de respecter le droit comme nous sommes dans un État de droit. Nous irons jusqu’au bout « , a dit cet élu du Sankuru.

Il sied de noter que l’unique candidature est en lice pour remplacer Jean-Marc Kabund-A-Kabund au poste du premier vice-président de la Chambre basse du parlement.

Il s’agit de la députée Patricia Nseya de l’Union pour la démocratie et le progrès (UDPS).

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée