RDC – Assemblée nationale : La police encercle le Palais du Peuple et empêche certains députés d’y accéder

Publicité sponsorisée

Assemblée nationale police palais du peuple kinshasa

Le Procureur a réquisitionné le Commissaire Général de la PNC d’empêcher la tenue de la séance plénière de l’Assemblée nationale consistant à élire le nouveau premier vice-président ce vendredi 12 juin.

« Au Commissaire Général de la Police Nationale Congolaise de prêter main forte à l’exécution de l’ordonnance dont copie en annexe en empêchant la tenue de la séance de l’Assemblée nationale pour l’élection du nouveau Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale prévue ce vendredi 12 juin 2020 à 10 heures au Palais du Peuple », ordonne le procureur.

Cela pour permettre d’attendre la décision finale de la Cour Constitutionnelle sur la destitution ou non de Jean Marc Kabund, car le conseil d’Etat avait demandé que le bureau de l’Assemblée nationale puisse surseoir cette élection. Ce qui n’a pas été respecté.

A en croire nos sources, certains députés sont déjà à l’hémicycle par contre, d’autres ne peuvent y pas accéder car il y a un dispositif renforcé de la police pour exécuter l’ordre du Procureur Général de la République.

Pour rappel, la seule candidature retenue, est celle de Patricia Nseya, membre également de l’UDPS.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée