Affaire Kamerhe : A Bukavu, la jeunesse de l’UNC annonce une marche et un sit-in jour et nuit au gouvernorat jusqu’au jour du jugement

Publicité sponsorisée

vital kamerhe unc sud kivu jeune

Une grande manifestation pacifique est annoncée pour ce jeudi 18 juin 2020 dans la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

L’annonce a été faite par la ligue des jeunes de l’Union pour la nation congolaise (UNC), à travers un communiqué signé par le président de la jeunesse UNC/Ville de Bukavu.

Fidèle Mugisho Kabunga, mobilise d’ores et déjà la population pour cette fin.

“La jeunesse de l’UNC ville de Bukavu invite toute la population du Sud-Kivu, en général et celle de la ville de Bukavu, en particulier de venir participer à la marche pacifique qu’elle organise ce jeudi 18 juin 2020 à partir de 10h “, rapporte le communiqué de la ligue des jeunes de l’UNC.

Selon Fidèle Mugisho, l’objectif de cette marche est de “demander l’acquittement de l’honorable Vital Kamerhe dont son innocence n’est plus à prouver “.

A en croire la ligue des jeunes de l’UNC, cette marche partira de la place Mulamba à Nguba, jusqu’au gouvernorat de province à Labotte où les militants de l’UNC y prévoit un sit-in, qui se poursuivra jusqu’au samedi 20 juin, jour au cours duquel est attendu le jugement de leur président national.

“Ainsi, les papas, mamans, filles et garçons sans distinctions d’appartenance politique sont priés de venir participer à cette activité pour dire non au complot monter contre l’honorable Vital Kamerhe, car après toutes les étapes du procès, personne ne peut pas comprendre pourquoi l’honorable Vital Kamerhe est toujours détenu en prison “, indique-t-ils.

Fidèle Mugisho dit avoir déjà saisit le maire de la ville de Bukavu, sur l’organisation de cette marche.

Cette saisine a été faite pour l’ANR et la police de Bukavu.

Rappelons que le jugement du procès débuté le 11 mai dernier est attendu le 20 juin 2020.

Vital Kamerhe est détenu à la prison centrale de Makala depuis le 8 avril pour un présumé détournement des fonds alloués au programme des 100 jours du président de la République Félix Tshisekedi.

Pascal DIGADIGA NGABO/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée