Monde

Abdel Fattah al-Sissi Triomphe pour un Troisième Mandat en Égypte avec 89,6% des Voix

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

En Égypte, la récente élection présidentielle a reconduit Abdel Fattah al-Sissi pour un troisième et dernier mandat, conformément à la Constitution du pays. Avec une majorité écrasante de 89,6% des voix, al-Sissi a été élu parmi un total de 67 millions d’électeurs éligibles, selon les déclarations de l’Autorité électorale égyptienne et de son chef Hazem Badawy. La participation a atteint un niveau remarquable de 66,8%, signifiant l’implication de plus de 39 millions d’électeurs dans ce processus démocratique.

Cette élection marque une décennie de gouvernance d’al-Sissi, débutée en 2013. Il avait pris le pouvoir après avoir renversé l’islamiste Mohamed Morsi et a depuis lors remporté les élections présidentielles de 2014 et 2018 avec des taux de participation variés. Les changements constitutionnels récents ont prolongé la durée du mandat présidentiel de quatre à six ans et augmenté le nombre maximal de mandats consécutifs de deux à trois.

La compétition électorale a vu al-Sissi face à trois autres candidats peu connus : Hazem Omar du Parti populaire républicain, Farid Zahran de gauche, et Abdel-Sanad Yamama du parti Wafd. Bien que l’élection se soit tenue dans un climat dominé par d’autres enjeux régionaux, tels que le conflit entre Israël et le Hamas à Gaza, elle a néanmoins enregistré une participation significative, témoignant de l’intérêt des Égyptiens pour leur processus démocratique.

Al-Sissi a bénéficié d’une visibilité dominante durant la campagne, avec des affiches électorales omniprésentes et une large reconnaissance parmi les électeurs. Cependant, certains citoyens ont exprimé leur manque de familiarité avec les autres candidats, et plusieurs étaient apparemment peu informés de l’élection elle-même.

Zola NKOSI/L’INTERVIEW.CD

cet article a été publié le 18 décembre 2023 17h41

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

RDC : Kinshasa dénonce l’accord UE-Rwanda sur les minerais stratégiques

Kinshasa, 22 février 2024 - Le gouvernement congolais a condamné la signature par l'Union européenne…

22 février 2024

Urgent – RDC : Le Premier ministre Sama Lukonde démissionne

Kinshasa, 20 février 2024 - Le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel…

20 février 2024

Kasaï Oriental – ESU : Muhindo Nzangi nomme Mpiana Kazadi comme nouvel AB de l’UOM

Dans un arrêté ministériel daté du 10 février 2024 dont une copie est consultée ce…

20 février 2024