Tueries à Beni : Devant le chef d’état major général, la FEC déplore des manques à gagner suite aux embuscades sur les routes d’intérêt national

Publicité sponsorisée

véhicule incendié

En séjour à Beni, le chef d’état major général des forces armées de la RDC, le général d’armées Célestin Mbala a reçu certaines couches sociales dont la notabilité locale, la société civile et la fédération des entreprises du Congo.

Dans un échange à bâton rompu, la FEC indique avoir peint au responsable des FARDC, toute la situation sécuritaire qui prévaut dans la région de Beni et de l’Ituri.

Gertrude Vihumbira, présidente de la FEC affirme avoir informé le chef d’état major général des « manques à gagner » des opérateurs économiques de la région suite à l’insécurité caractérisée par les embuscades sur les routes d’intérêt national.

Tout en soutenant l’état de siège, la FEC Beni lui a demandé de fournir encore plus d’efforts pour sécuriser les routes afin de permettre aux opérateurs économiques de bien faire leurs activités.

« Sans donner une assurance précise, le chef d’état major général a promis de travailler avec les troupes en opérations dans la zone afin de trouver solution à cette situation », a conclu la présidente de la FEC, au sortir de cet entretien.

Pour rappel, pas plus tard que vendredi 5 novembre 2021, au deux autres véhicules des opérateurs économiques de Beni ont été incendiés avec toutes les marchandises sur la route nationale numéro 4, axe routier Luna-Komanda, en territoire d’Irumu.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée