Sud-Kivu : vers l’implantation de l’antenne provinciale de contrôle des armes légères, de petit calibre et de réduction de la violence armée

Publicité sponsorisée

Théo Ngwabidje Kasi

L’implantation de l’antenne provinciale chargée de contrôle des armes légères, de petit calibre et de réduction de la violence armée “CNC-ALPC” ainsi que l’opérationnalisation de cette antenne et la création d’une armurerie pour la gestion des armes et munitions, étaient au centre des échanges entre la délégation de la commission nationale de contrôle des armes légères, de petit calibre et de réduction de la violence armée et le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi ce mardi 28 septembre, à son cabinet de travail à Bukavu.

La mise en place de cette antenne pourra aider à réduire sensiblement la circulation illicite et marquage d’armes afin de contenir tout ce qui pourrait passer par la maille de filet et lutter contre l’insécurité au Sud-Kivu.

Cette affirmation a été faite par le Colonel Patrick Kombe Katambwa, Secrétaire Permanent de cette commission nationale, qui a conduit cette délégation en province.

Il a par la même occasion salué l’engagement du gouverneur pour la réussite du programme de désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation (PDDRC-S) prôné par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi afin d’éradiquer l’insécurité sous toutes ses formes à l’Est de la RDC.

À en croire la cellule de communication du gouvernorat du Sud-Kivu, le Chef de l’exécutif provincial a promis d’accorder un terrain qui pourra abriter les bureaux de cette agence qu’il qualifie de salutaire pour mettre fin à la prolifération d’armes au Sud-Kivu.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée