Sud-Kivu/motion de censure : invité par l’Assemblée Provinciale, le gouverneur Théo Ngwabidje refuse de se présenter ce jeudi

Publicité sponsorisée

Gouv-Sud-Kivu Théo Ngwabidje

Le Gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi refuse de se présenter devant les députés provinciaux ce jeudi 2 décembre, pour présenter ses moyens de défense vis à vis des griefs portés contre lui et son gouvernement dans une motion de censure déposée la semaine dernière par un groupe de 12 députés provinciaux.

C’est à travers un communiqué signé par lui même qu’il met en cause la légitimité de deux députés provinciaux dont Georges Musongela et Mukamba Mazambi, qui sont parmi les signataires de ladite motion visant à renverser son gouvernement.

“Je relève que parmi les signataires de la motion, il y en a deux qui ne sont plus membres de l’Assemblée Provinciale du fait de la déchéance judiciaire de leurs qualités de députés provinciaux, Messieurs Georges Musongela et Mukamba Mazambi Adonis. Il en découle clairement que cette motion n’est signée que par dix membres de l’Assemblée et ce, en violation des dispositions des articles 146, 147, 198 alinéa 9 de la constitution Congolaise et 200 du règlement de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu”, indique ce communiqué.

Le Gouverneur indique que cette plénière convoquée viole à la fois certaines dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée provinciale et de la constitution de la République.

Sa formation politique L’AFDC-A de Modeste Bahati a appelé ses députés de ne pas se présenter à cette plénière prévue ce jeudi 02 décembre dans la salle de plénière de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, à Labotte dans la commune d’Ibanda, où tous les députés sont priés de prendre part.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée