Sud-Kivu : le départ du maire de Baraka exigé par la société civile et la FEC

Sud-Kivu - Covid-19 : non respect des mesures d'isolement

La Nouvelle Société Civile Congolaise, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), et la Société Civile de Baraka exigent le départ sans condition du maire de Baraka située dans le territoire de Fizi.

Le maire est reproché d’incompétence liée à la gestion de cette ville.

Cela est contenu dans une lettre ouverte adressée au gouverneur de province Théo Ngwabidje KASI et dont une copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD.

Le maire est accusé de la suspension des activités de la FEC dans les différents marchés de la ville de Baraka, la fabrication d’un faux jugement dans le conflit qui l’opposait au groupement des Balala-Sud, l’érection d’une barrière illégale sur la route nationale numéro 5 au niveau de Kalundja malgré les interdictions faites par le Vice Premier Ministre et Ministre de l’intérieur et sécurité et bien d’autres accusations selon ces structures citées ci-haut.

Signalons qu’aucune taxe de la mairie ne sera perçue dans la ville de Baraka à partir du jour de l’émission de la lettre et des actions citoyennes seront décrétés à dater du 24 aout 2020 pour exiger le départ du maire et ne prendront fin que jusqu’à son départ effectif, ajoutent ces structures citoyennes.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD