Sud-Kivu: la FEC s’engage à soutenir les actions du gouvernement provincial pour le développement




Sud-Kivu la FEC

Les hommes d’affaires réunis au sein de la fédération des entreprises du Congo «FEC» du Sud-Kivu, disent être prêts “à soutenir le gouvernement provincial pour le développement et l’émergence du Sud-Kivu”.

Ils l’ont dit lors d’une matinée économique organisée par le comité de la FEC ce lundi 4 novembre, à Bukavu. Dans celle-ci, plusieurs points ont été débattus notamment les mecanismes pour mettre fin à l’impunité dans le monde des affaires, sanctionner les fraudeurs, le problème des taxes et d’autres difficultés dont font face les opérateurs économiques du Sud-Kivu.

Le président de la fédération des entreprises du Congo section du Sud-Kivu, Alain Rubuye, encourage le gouverneur de la province Théo Kasi Ngwabidje pour sa vision de vouloir diriger autrement la province, et lui demande de prendre en compte les difficultés qui rongent l’économie de sa province en mettant en application différentes recommandations qui lui ont été adressées.

“ Théo KASI Ngwabidje est le premier Gouverneur qui approche le secteur privé pour un partenariat, un bon départ pour assainir et améliorer le monde des affaires en province”, a souligné le président de la FEC/Sud-Kivu.

Les opérateurs économiques ont à ce effet manifesté leur volonté de travailler ensemble pour l’intérêt de la province, et indiquent qu’après chaque 45 jours une réunion se tiendra entre le Gouvernement provincial et la FEC afin de consolider le partenariat.

La FEC étant un partenaire stratégique de l’exécutif provincial, une nouvelle nomenclature sera établie pour réduire si pas assainir les problèmes des taxes, mettre fin à la fraude et la corruption, favoriser ces hommes d’affaires qui investissent localement et la création d’un guichet unique pour faciliter les opérateurs économiques et parvenir à supprimer les taxes illégales à partir desquelles certains mafieux passent pour s’enrichir sur le dos de la population.

Pascal D. NGABOYEKA