Sud-Kivu/Kabare : une femme présumée sorcière perd la vie au cours d’une justice populaire

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu/Kabare

C’est tard dans la soirée du dimanche 11 avril dernier qu’un nouveau cas de justice populaire s’est produit à Mulengeza, groupement Bushumba dans le territoire de Kabare.

À en croire les sources locales, tout a commencé par une disparition d’un jeune d’une vingtaine d’années du dit quartier, connu sous le nom de Prince Bihadu.

Des jeunes du village en colère ont soupçonné une certaine M’Burhungane qu’elle serait auteur de la mort de ce dernier et l’ont lynchée sur le champ.

«Juste après la triste nouvelle de la disparition du jeune Prince, des jeunes du quartier ont lapidé cette femme sous prétexte qu’elle serait la cause de la mort de ce jeune homme », renseigne un témoin sur place.

Pendant ce temps, des appels au calme sortent de partout pour calmer la tension de la population dans cette partie du Sud-Kivu.

La société civile du coin exhorte cependant la population à être prudente car la justice populaire est punissable par la loi. Elle indique aussi que la victime serait de la famille du jeune décédé.

Pascal Digadiga Ngabo /L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée