Sud-Kivu/Fizi : l’armée confirme la mort de deux éléments FARDC tombés dans une embuscade à Lwisha

Publicité sponsorisée

FARDC

Deux militaires de 3301 en régiment basé à Mukera ont été tués, un autre grièvement blessé et deux armes AKA 47, récupérées tel est le bilan d’une embuscade tendue jeudi soir 24 juin dernier par les Mai Mai du groupe Kalenga au village Lwicha, près de Simbi, dans la chefferie de Mutambala en territoire de FIzi.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka qui livre la nouvelle à L’INTERVIEW.CD, le premier sergent et le premier sergent Major revenaient d’une patrouille, lorsqu’ils sont tombés dans cet embuscade croyant rencontrer des civils.

« Ces derniers ont tiré sur la colonne des militaires, deux sont tombés et leurs armes emportées. La population de ce village qui cachait l’ennemi a pris fuite sans être inquiétée », affirme le porte-parole de l’armée dans la région, Dieudonné Kasereka.

Le commandement secteur opérationnel sukola2 sud Sud-Kivu demande à la population de revenir dans leurs maisons, mais aussi d’éviter de collaborer avec les ennemis de la paix.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée