Sud-Kivu/destitution du gouvernement : Des groupes de pression organisent une manifestation ce jeudi pour exiger la démission de Ngwabidje

Sud-Kivu/destitution du gouvernement : Des groupes de pression organisent une manifestation ce jeudi pour exiger la démission de Ngwabidje

Plusieurs groupes de pression appellent à la mobilisation pour une marche pacifique ce jeudi 1 décembre, dans la ville de Bukavu pour soutenir les actions parlementaires en province, mais aussi, exiger la démission du gouverneur déchu, Théo Ngwabidje Kasi.

Le Collectif Amka Congo qui porte le lead de cette manifestation indique dans ce communiqué exploité par L’INTERVIEW.CD ce mercredi 30 novembre que cette action citoyenne vise également à :

– Demander au Chef de l’Etat de prendre ses responsabilités et de faire respecter les élus du peuple et le droit de l’homme en province du Sud-Kivu ;
– Soutenir la détermination du Chef de l’État garant de la Nation pour la paix la vraie paix et la vraie sécurité tout en assurant sa prochaine réélection ;
– En fin promouvoir une gouvernance responsable en province du Sud-Kivu et lutter contre toutes les formes de malversations financières et les détournements des deniers publics.

Pour ce collectif qui réunit en son sein plusieurs mouvements citoyens entre autres, le vote de la motion de censure contre Théo Ngwabidje et son gouvernement était un acte démocratique qui a “délivré” la province de la mauvaise gouvernance “perpétrée par Ngwabidje”.

Cet appel à manifester obtient le soutient de plusieurs habitants et d’autres structures et groupes de pression.

« Conjointement à l’appel du Collectif Amka Congo, la plateforme SIMAMA Grand-Lacs, la plateforme de la société civile Congolaise des mouvements citoyens, des groupes de pressions et des organisations des jeunes notent qu’il revient à l’assemblée provinciale de développer des mécanismes visant à lutter contre le gangstérisme qui s’observe en province du Sud Kivu et à la population de boycotter tous les services des banques qui collaboreront un Gouvernement provincial déchu. Nous demandons à la population de participer à une marche pacifique qu’il organise en date du 1 Décembre 2022 à Bukavu », indiquent-ils.

Déchu jeudi 24 novembre dernier grâce à une motion de censure votée par 27 députés provinciaux sur 48, Théo Ngwabidje rejette ce vote estimant qu’il était entaché des irrégularités et refuse de déposer sa démission auprès du Chef de l’Etat, indiquant qu’il n’a jamais été notifié de sa déchéance, lui et son Gouvernement.

 

Pascal Ngabo/L’INTERVIEW.CD