Sud-Kivu : Cris d’alarme contre les tracasseries aux ports de Bukavu, la SEDJI prévient le Gouverneur




sud kivu ports de Bukavu, la SEDJI

L’Asbl Solidarité des étudiants et jeunes pour le développement d’Idjwi (SEJDI) lance un cri d’alarme face aux tracasseries dont les étudiants et les ressortissants du territoire d’Idjwi sont victimes aux ports de Bukavu.

Dans une correspondance adressée au Gouverneur de province Théo Ngwabidje et dont une copie est parvenue à la Rédaction de L’INTERVIEW.CD, cette association de défense des droits humains et des intérêts d’Idjwi juge ce fait comme un traitement discriminatoire à l’égard de la population insulaire de ce territoire situé en plein cœur du lac Kivu.

Ces étudiants rappellent au gouverneur de la Province qui est également ressortissant dudit territoire, le rôle que joue l’île d’Idjwi dans l’approvisionnement de la ville de Bukavu et ses périphéries en produits agricoles.

Ils pointent du doigt les éléments de la Force navale qui ne cessent de tracasser toute personne ayant un colis en direction du territoire d’Idjwi et cela dans tous les ports de Bukavu.

Les signataires de ce document, en majorité des étudiants, promettent mener des actions de grandes envergures si le gouverneur ne s’implique pour mettre fin à ces tracasseries.

Pascal D. NGABOYEKA