Sud-Kivu : clôture de l’année académique et remise des diplômes aux lauréats de la première session à l’ULKT

ULKY Sud Kivu

L’Université Libre du Kivu et du Tanganyika (ULKT) a ce jeudi 19 novembre, clôturé l’année académique 2019-2020.

C’était au cours de la traditionnelle cérémonie de collation des grades académiques dans les enceintes de cette institution située dans le quartier Ndendere, en face de l’Athénée d’Ibanda.

Au cours de cette cérémonie présidée par le recteur de cette institution d’enseignement supérieur le professeur docteur Augustin Ruchogeza, les lauréats de différentes facultés représentants 60,7% de réussite à la première session ont symboliquement reçu leurs diplômes de graduat et de licencié devant une assistance soutenue par les parents, amis et connaissances.

Le recteur de l’Université Libre du Kivu et du Tanganyika, le professeur Bigirimana Ruchogeza Augustin a indiqué que cette année qui s’achève était de tous les dangers et de tous les enjeux, faisant notamment allusion à la pandémie de coronavirus qui a paralysé les activités dans tous les secteurs de la vie, mais aussi la ruse de certaines personnes malveillantes qui se sont lancées dans une campagne de diabolisation de l’institution.

Au bout du compte, a-t-il ajouté, le climat de confiance est au bon fixe entre le comité de gestion, le corps scientifique et les étudiants.

En ce qui concerne le partenariat avec d’autres universités de la province et du monde, le recteur a précisé que son institution qui prône un enseignement de qualité, ne constitue pas un refuge pour des étudiants frondeurs.

L’ULKT collabore avec plusieurs universités à travers le monde, suivant son plan stratégique, elle a mis en place avec d’autres universités plusieurs activités notamment les journées portes ouvertes.

Cette institution est en partenariat avec l’Universités Paris, l’Université Internationale de Casablanca au Maroc, l’Université Muriel de Belgique etc, à cela s’ajoute d’autres organisations dont l’Institut International des Techniques agricoles IITA, le CICR, la MONUSCO, le RENATELSAT etc.

En termes de perspectives, le professeur Ruchogeza pense élargir ces partenariats à d’autres grandes universités du pays dont l’université de Kisangani et celle de Lubumbashi.

Notons que deux lauréats ayant réussi leur deuxième cycle avec distinctions en informatique de gestion ont été promu à l’assistanat dans cette faculté.

Le recteur a remercié le Chef de l’Etat pour sa volonté de redorer l’image de l’enseignement supérieur au pays et a ému les vœux de voir le gouvernement de la RDC soutenir l’ULKT pour promouvoir l’enseignement.

Rappelons que l’ULKT a vu le jour le 30 juillet 2010 à Bukavu et organise plusieurs facultés rares en provinces neuf au total.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD