Sud-Kivu : 5 miliciens de la coalition Ngumino tués, 1 capturé et 3 blessés dans les affrontements avec l’armée à Fizi

Publicité sponsorisée

Fizi sud kivu

Les forces armées de la République Démocratiques du Congo « FARDC » ont tués cinq miliciens de la coalition de groupes armés Gumino, Androïd et Makanika, au cours des affrontements du jeudi 4 juin dans le territoire de Fizi, au Nord-Est de la commune rurale de Minembwe dans le Sud-Kivu.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu, ces rebelles ont attaqué les positions FARDC dans 3 villages du territoire de Fizi.

Ces attaques simultanées ont commencé le jeudi tôt le matin et ont duré toute la journée, indique le capitaine Kasereka.

« Les affrontements ont eu lieu aux villages de Kalingi, Kilalombili, et Tue Tue au Nord-Est de Minembwe. Le bilan fait état de 5 éléments de ces groupes armés tués,3 ont été blessés et un élément capturé. Les FARDC ont enregistré un blessé dans ses rangs. Les forces loyalistes continuent à combattre ces ennemis de la paix qui se sont retranchés dans les forêts « , explique le porte-parole de l’armée dans cette zone, le capitaine Kasereka.

Le commandant secteur sud Sud-kivu, le général de brigade Gaby Boswane condamne les actes de violences de ces groupes armés contre la population civile, et contre l’armée loyaliste dont ils seront responsables de toutes les conséquences qui en découleront. Il demande aux notables des différentes communautés de Fizi de continuer à sensibiliser leurs fils et filles pour qu’ils réintègrent le processus de paix, en déposant les armes et en se rendant aux forces loyalistes.

Pascal DIGADIGA NGABO/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée