Sud-Kivu : 46 personnes dont deux étrangers interpellées lors d’un bouclage mixte FARDC-Police à Bukavu

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu  46 personnes dont deux étrangers interpellées lors d'un bouclage

Quarante-six personnes parmi lesquelles deux étrangers dont un rwandais et un burundais en situation irrégulière sur le sol congolais ont été interpellées ce vendredi 24 janvier par les services de sécurité en province du Sud-Kivu, lors d’un bouclage mixte FARDC-Police dans le quartier Mosala commune de Kadutu à Bukavu.

Selon une dépêche de la presse police Sud-Kivu parvenue à L’INTERVIEW.CD, plusieurs autres objets ont aussi été saisis au cours de cette opération de bouclage notamment des bouteilles de boissons prohibées et une grande quantité du chanvre.

Notez que les deux sujets étrangers burundais et rwandais ont été transférés à la direction générale de migration (DGM) pendant que les 44 autres sont au parquet de Bukavu pour l’instruction de leurs dossiers.

La police nationale congolaise à travers la commission divisionnaire du Sud-Kivu, le général Jean Bernard Bazenge, remercie la population pour sa collaboration lors de cette opération et lui demande de continuer sur la même voie, en vue de juguler ensemble la criminalité urbaine et ainsi rétablir la sécurité dans le chef lieu du Sud-Kivu comme dans les territoires de la Province.

Signalons qu’aucun débordement n’a été signalé lors de ce bouclage exécuté conjointement par les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), la police nationale congolaise (PNC) et l’agence nationale de renseignements (ANR).

Pascal D. NGABOYEKA

Publicité sponsorisée