Sit-in bloc patriotique : un dispositif sécuritaire renforcé devant le siège de la Ceni

Publicité sponsorisée

Initialement prévu ce lundi 22 novembre le sit-in du bloc patriotique devant le siège de la Ceni n’est pas loin d’être étouffé par la police nationale congolaise instruit par le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila.

Un importante dispositif sécuritaire est renforcé au boulevard du 30 Juin, avenue qui abrite le siège de la centrale électorale afin de barrer la route aux manifestants qui exigent la dépolitisation de la CENI dirigée actuellement par Dénis Kadima, accusé d’être proche de Félix Tshisekedi Tshilombo.

Malgré l’interdiction du chef de l’exécutif provinciale, le bloc patriotique avait maintenu son sit-in de ce lundi et sa marche du 27 novembre prochain.

D’jessy M’boma/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée